Bientôt, des compteurs « communicants » à la REGIDESO

Membres de la Société INHEMETER en visite sur terrain

Une équipe technique chinoise séjourne au Burundi pour installer ces équipements de haute technologie. Il s’agit des compteurs « communicants », aussi appelés « compteurs intelligents » ou « smart meters ». L’opération en vue consistera à remplacer les compteurs ordinaires par les compteurs « intelligents » d’abord et essentiellement pour les grands clients. En perspective, grâce à cette nouvelle technologie, certains problèmes pourront être résolus entre autres ceux liés au système de relevé par la main de l’homme ou toute autre manipulation malveillante.  

Cela est d’autant plus vrai que ces nouveaux compteurs vont en permanence suivre les consommations de chaque client et transmettre immédiatement toutes ces données vers une plate-forme de gestion spécifique où des équipements informatiques mettant en œuvre des outils d’intelligence artificielle vont permettre à des gestionnaires dédiés d’assurer un suivi permanent des consommations et des comportements des clients. Autant dire qu’avec ce nouveau type de compteur, il ne sera plus possible de tripatouiller les chiffres.

Un des postes REGIDESO

C’est dans le but de préparer cette activité de haute envergure que la Société d’origine chinoise, INHEGRID a été contractualisée par la REGIDESO pour procéder à ce remplacement. L’équipe s’est donc rendue sur terrain pour visiter quelques-unes des installations électriques des grands clients pour se donner l’idée de ce que sera la véritable installation desdits compteurs. En collaboration avec une équipe technique de la REGIDESO, ils ont aussi saisi cette occasion pour jeter les bases du plan de mise en œuvre de cette activité tant attendue, le gros paquet  étant de l’installation des compteurs et du centre de contrôle.  

A préciser que cette activité s’inscrit dans la logique de mise en place d’un programme de protection des revenus visant la réduction des pertes commerciales à la REGIDESO. Il s’agit, à court terme, de sécuriser la facturation et le recouvrement des ventes de l’Entreprise auprès de ses plus grands clients. Concrètement, ce programme de protection des revenus pour les ventes d’électricité va être dans un premier temps appliqué aux 400 points de livraison les plus importants, càd, ceux qui sont considérés comme les grands clients.

Il importe d’indiquer que ceux-ci représentent 56% des ventes mensuelles de la REGIDESO. Le résultat attendu est de « pouvoir facturer sans aucune erreur 100% de l’énergie livrée à ces 400 clients.

Le Consultant-Réformes expliquant le projet SIG-SIG

En parallèle, il sera implémenté un autre projet d’incorporation des systèmes de gestion de l’information de type « SIG-SIG » pour les fonctions principales de la REGIDESO.

Ce projet consiste dans l’implantation des applications de gestion modernes qui reposent  toutes sur la mise en œuvre d’une base de données unique, regroupant toutes les informations et toutes les données de gestion de chaque point de livraison géré par l’entreprise, aussi bien pour assurer leur gestion commerciale (enregistrement des consommations, facturation, recouvrement, programme de fidélisation, etc.) que pour assurer leur gestion technique (suivi de la qualité de service, information des clients en cas d’interruption de la fourniture, etc.)

 

4 thoughts on “Bientôt, des compteurs « communicants » à la REGIDESO”

  1. Youre so right. Im there with you. Your weblog is certainly worth a read if anybody comes throughout it. Im lucky I did because now Ive got a whole new view of this. I didnt realise that this issue was so important and so universal. You surely put it in perspective for me.

  2. Hi – in truth great web site you have created. I enjoyed reading this posting. I did want to publish a remark to tell you that the design of this site is very aesthetically delightful. I used to be a graphic designer, now I am a copy editor. I have always enjoyed functioning with information processing systems and am trying to learn code in my free time.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.