REGIDESO: les compteurs « communicants » à portée de la main

Les experts REGIDESO et INHEMETER en réunion de planification 

Bientôt le Programme de Protection des Revenus (PPR) commence ses activités. Une équipe de cadres et techniciens de la REGIDESO vient d’être désignée pour mettre en œuvre ce programme PPR appliqué à la vente d’électricité. Il s’agira des compteurs d’électricité dits «intelligents», ou «smart meter», qui va concerner, dans un premier temps, 400 points de livraison les plus importants. Le système «compteurs intelligents» amène d’importantes innovations. Ce type de compteur est capable de suivre les consommations de chaque client et de transmettre en temps réel toutes les données vers une plateforme de gestion spécifique.Un équipement informatique spécialisé permet ainsi aux équipes de spécialistes d’assurer un suivi permanent des consommations et des comportements des clients.

Quelles sont les innovations inhérentes aux compteurs communicants?

La plateforme de gestion sera en mesure de détecter immédiatement toutes les dérives et tentatives de tricheries au niveau des consommations dans le compteur. Il en est de même pour toute personne qui tente d’ouvrir ou tripatouiller les équipements du compteur, càd, le compteur lui-même, le coffret, le disjoncteur, etc. Il va ainsi sans dire que tous les risques de fraude sont éliminés.

Des factures livrées en ligne  

Les éléments d’information sur les consommations d’énergie étant à la disposition des gestionnaires de la plateforme de gestion, le système délivrant des factures selon un rythme convenu avec chaque client, au gré de sa trésorerie. Il y aura par exemple qui choisiront une facture hebdomadaire, d’autres pourront choisir le rythme bimensuel, mensuel, etc. Dans tous les cas, l’envoi des factures va se faire impérativement sous forme électronique, et le paiement sera fait par voie bancaire .

Par ailleurs, cette technique d’architecture va permettre à la REGIDES d’être très réactive au niveau de la gestion du recouvrement des factures émises. Le système dispose de la capacité de faire une pression sur ses clients en paiement à l’image de ce que font les opérateurs téléphoniques. Il faut aussi, si nécessaire, réduire la quantité d’énergie fournie au client en cas de retard de paiement par exemple, ou tout simplement, de faire la coupure d’électricité, tout cela à distance. Si la facture est établie, la fourniture du courant se fera sans aucune intervention des équipes de la REGIDESO, mais seulement à distance.

Qui sont les clients concernés par ce nouveau type de compteurs?

Cette innovation sera appliquée dans un premier temps aux consommateurs dits «grands clients» de la REGISEO, qui sont aujourd’hui au nombre de 400 et qui représentent à eux seuls 56% des ventes mensuelles. Les grands consommateurs utilisant les budgets des administrations de l’Etat sont également concernés par ce nouveau genre de compteurs. Pour ce faire, il y aura besoin d’un certain nombre de dispositions spécifiques de manière à ce que l’amélioration des résultats opérationnels de la REGIDESO aille de l’avant.

Une société spécialisée pour l’installation de ces équipements est au pays

Des experts de la Société INHEMETER sont déjà au Burundi pour commencer l’installation de ces compteurs. Ladite Société a gagné le marché de l’équipement et l’installation des compteurs « communicants », et le système de gestion y afférent. Ces experts commencent sous peu l’activité, étant entendu que le planning des remplacements (d’anciens compteurs par les nouveaux), l’identification et l’actualisation de la liste des 400 compteurs à remplacer ont été réalisés au préalable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.